Imprimer cette page Générer un PDF

LA BIENTRAITANCE DANS LES SOINS

Documents utiles

fichier-pdf Inscription a un programme de DPC ISIS

fichier-pdf DPC - Les étapes de la prise en charge (lire en premier)

fichier-pdf bulletin inscription DPC ( imprimer et envoyer)

fichier-pdf Livret de ogdpc_Inscription sur mondpc

fichier-pdf Planning des programmes DPC 2015

 Acquisition, perfectionnement de connaissances et de compétences

 

La compréhension de l’évolution des droits des patients, cette formation permet de différencier les actes de maltraitance des situations à risque. Les principes de prévention des risques et la mise en évidence des facteurs de bientraitance serviront de structure à la démarche de mise en valeur des processus de prendre soin. 

L’EVOLUTION DES DROITS DU PATIENT : CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGISLATIF

1.Loi de mars 2002 relative au droit des patients

2.Loi de février 2002 relative à l’action sociale

3.Circulaire DGAS du 22 mars 2007 – Relative au développement de la bientraitance

4.Le plan de développement de la bientraitance du 14 mars 2007

5.Le guide de l’HAS pour la promotion de la bientraitance d’octobre 2012

L’EVOLUTION DU STATUT DES PATIENTS

1.Maladie chronique et vulnérabilité

2.Vieillissement et fragilité

3.Consentement et directives anticipées

4.Qualité de vie et projet de soin personnalisé

LES DIFFERENTS TYPES DE MALTRAITANCE

1.Physiques  

2.Psychiques ou morales 

3.Matérielles et financières 

4.Médicales ou médicamenteuses

5.Privation ou violation des droits 

6.Victimisation

7.Négligences

LES RISQUES DE MALTRAITANCE

1.Identification a priori; gestion des risques prévisibles afin de ne pas exposer inutilement les personnes à un risque

2.Identification a posteriori : prise en compte des événements « incidents ou accidents » témoignant de l’existence de risques

3.Les attitudes discriminantes vis à vis des personnes dites « vulnérables » : handicapées, démunies, âgées, mineures….

PRINCIPES DE PREVENTION ET INDICATEURS DE BIENTRAITANCE

1.Cohérence dans la circulation de l’information :

2.Interrogations sur l’organisation et la coordination des différents professionnels autour du patient

3.Accompagnement des équipes lors de situations critiques à gérer

4.Solidarité, capacité à s’interpeller entre collègue et passer le relai

5.Postures professionnelles 

6.Place de la famille et engagement de la structure et des équipes pour les accueillir : information, cadrage, soutien, gestion de la dynamique familiale

LE CONCEPT DE BIENTRAITANCE

1.Définition validée par l’HAS

2.Cadre conceptuel de la bientraitance

3.Proximité et différences des deux concepts de bientraitance et de maltraitance, l’enjeu de la communication et des règles partagées

4.Prendre soin, attention de soin, lien et prise en charge globale de la personne objet de soin

5.Prendre soin de soi pour prendre soin de l’Autre

Analyse des pratiques professionnelles

 

 

Réalisation de « la grille d’autocontrôle de mes pratiques professionnelles » document HAS

Travaux en groupes de deux ou trois personnes, sur la cartographie des risques repérés par secteur de soin : analyse de pertinence des causes et exemples, rectification, proposition.

Élaboration de la base d’une charte de bientraitance à partir de la cartographie des processus de bientraitance de l’HAS

Evaluation de l’impact de la formation sur les pratiques professionnelles et axes d’amélioration

Temps de correction et d'analyse des pré test et post test, des exercices d'analyse de pratiques et de simulation de cas clinique pour chaque participant sous forme d'échanges,

 

En s’appuyant sur les compétences visées dans le programme DPC, le participant indique les axes d’amélioration dans lequel il s’engage.

Rédaction des axes d'amélioration individualisés remis à chaque professionnel

 

 
Déclaration et gestion des liens d'intérêts

L’organisme de formation et les formateurs se déclarent indépendants de toute influence notamment à l’égard des entreprises fabriquant ou distribuant des produits de santé. ISIS garantie la confidentialité des données personnelles des professionnels de santé, celles relatives aux échanges entre participants, à leurs pratiques et celles des patients. Ces données sont également couvertes par le secret professionnel, et encadré par la loi relative à l’informatique, aux fichiers, et aux libertés. 

ISIS est un organisme enregistré auprès de la CNIL.